Retour

ADHL 3E477-67 f°158 Florentin Jean, notaire

Inventaire d’une maison à Concis en 1869.
 L’an 1869 et le jeudi 8 juillet à 7 heures du matin.
A la requête d’Augustin Solvery, propriétaire, cultivateur demeurant au lieu des Salles, communes du Brignon.
Agissant comme tuteur de Pierre, Auguste, Régis et Marie Solvery, enfants mineurs issus du mariage de Jean Pierre Solvery propriétaire cultivateur au lieu de Concis, actuellement dans la maison d’arrêt du Puy condamné à six ans de la peine de travaux forcés, suivant arrêt de la cour d’assise de la Haute Loire du 14 juin dernier, par conséquent interdit de tous ses droits, en vertu de l’article 29 du code pénal, et de défunte Virginie Gagne.
Il va être par Mr Florentin Jean notaire à Solignac sur Loire soussigné, et en présence de Mr Louis Mazat, instituteur à Solignac. Mr André Chimier, distributeur des postes à Solignac, où ils demeurent tous deux.
En l’absence d’un commissaire priseur, le notaire soussigné, a averti les parties et choisi deux arbitres, pour estimer les objets qui feront l’objet du présent inventaire.
En conséquence, la puisée des objets y sera faite par : Mr Jean Pierre Chacornac, cultivateur à Concis commune de Solignac. Mr Jean Eymard, cultivateur au dit lieu de Concis.      

    Dans la cuisine il a était trouvé et répertorié :

1er Une mauvaise table en bois blanc,estimée     2 f
2e Une mauvaise caisse en bois blanc, estimée     0.50 f
3e Trois mauvaises chaises, estimées     1 f
4e Une bonne cornue en bois, estimée     2 f
5e Une crémaillère, un chenet, une paire d’épincette, le porte poêle, estimé le tout     3.50 f
6e Une poêle à frire, une petite marmite en fonte estimé le tout     3 f
7e Un seau en cuivre et sa casse?, estimé le tout     8 f
8e Deux seaux en bois, un lot de tenaille ordinaire, la passoire en cuivre pour le lait, un entonnoir, cinq verres, deux bouteilles en verre noir, une bonbonne pour l’huile, estimé le tout     4 f
9e Une lanterne et un pilon pour le sel, estimé le tout     1 f
10e Une horloge dans sa boite, estimée    15 f
11e Une armoire à deux battants en bon état, estimée    20 f
12e Un petit tonneau, contenant environ trente litres, une mauvaise cornue, un seau en bois, une scie, estimé le tout      2 f
13e Un lit clos en bois blanc, estimé    15 f
14e Une couverture en laine, une garniture de paillasse, estimé le tout      8 f
15e Une mauvaise marmite en fonte, deux paniers, estimé le tout      1 f
16e Une huche à pétrir en mauvais état, estimée      3 f
17e Deux paillasses, une garniture à traversin, une couverture en laine, une en indienne une autre en coton, deux paires de draps, estimé le tout    14 f
18e Un mauvais manteau de voyage, estimé      3 f
19e mauvais paillas, une barate pour le beurre, estimé le tout      1 f
20e Une petite (caisse?), et une paire de roue pour char d’enfant, estimé le tout      1 f
21e Deux lampes à huiles, estimées      1.50 f
 
Dans l’écurie il a été trouvé et inventorié :
 
22e Deux vaches, poil froment hors d’âge, estimées  288 f
23e Deux veaux, poil froment, âgés de quinze mois, estimés  120 f
24e Une jument poil gris, (pomelé?), âgée de cinq ans, estimée, la selle, la bride  400 f
  Déclare la dite Victoire Solvery qu’elle a vendu une paire de bœufs cinq cent vingt francs et qu’elle a remis l’argent au dit Augustin Solvery qui le reconnaît  520 f
25e Sept chaines de vache et trois poules, estimé le tout    10 f
26e Deux tridents pour le fumier, estimés      1.50 f
27e Un joug garni, estimé     3 f
 
Dans la cour il a été trouvé:
 
28e Trois chars à vaches, tous garnis, estimés 110 f
29e Un char à vaches démonté, estimé    50 f
30e Une mauvaise voiture dite jardinière avec les harnais, estimé le tout  150 f
31e Quatre râteaux, estimés      2 f
32e Trois jougs, dont un garni, estimé    10 f
33e Une charrue montée, estimée    35 f
34e Trois faulx, estimées    10 f
35e Trois fourches, deux haches, un coin en fer, un levier, estimé le tout      6.50 f
36e Un grenier en assez bon état à trois moyeux, estimé   40 f
37e Un vanoir en bon état, estimé     35 f
38e Une (cabasse?) et une caisse pour semer, estimé le tout     3 f
39e Deux mauvaises échelles, estimées      1.50 f
40e Un petit char à bras, une meule pour aiguiser en mauvais état, estimé le tout    40 f
41e Un chaudron en cuivre contenant six doubles décalitres, une grande marmite en fonte, estimé le tout     66 f
42e Un mauvais charnier, estimé   10 f
43e Un grenier à trois moyeux, estimé    50 f
44e Un marteau pour les pierriers, une manivelle et un racloir pour les sabots, estimé le tout        2.50 f
45e Trois araires, estimés   24 f
  Et attend qu’il ne s’ait rien plus trouvé à inventorier, le notaire soussigné a clos le présent inventaire, lequel s’ait élevé à la somme de deux mille soixante francs, sauf erreur ou omission 2060 f

Retour