En 1594 eut lieu la prise de possession du prieuré de Solignac par les Jésuites du Puy, cette cérémonie n'eut qu'un caractère purement symbolique.


Le 13 juillet 1594 le P. Pierre Soémie, procureur du P. Michel Coyssard, recteur du collège, se rendit sur le terroir de Valaoury, au mandement de Solignac en compagnie de Pierre Bonnet, prêtre du Puy, de Durand Lyotard, notaire et greffier de la spiritualité du Puy, et des témoins Etienne Du Claux, André Bolse et jean Solon :

Illec estans à la veue de toute la ville de soliniach esglize et clochier d'icelle, et par les assistanz attesté que attendu l'injure du tempz et mesme que ladicte ville de solinhiac est tenue par ceux du contraire party, et que si on passoit plus oultre on estoit en dangier d'estre vollés, tués et meurtriz comme ordinairement ceux qui sont dans la dicte ville de soliniach sont comme est chose notoire, ledict M. Bonnet a dict ne vouloir passer oultre mais offir et mectre ledict frère soémise au nom susdict en possession réalle dudict prioré de sainct vincent de soliniach par la veue et aspect d'icelle ville, esglise et clochier d'icelle ne pouvant faire faire les solemnitéz requizes et accoutumées estre faictes aux prinses de possession que se font dans les esglizes attendu les dangiers qui sont de ne pouvoir aller audict soliniach, et après la malice du tempz passée et les chemins libres d'aller sur le lieu pour plus amplement faire les cérémonies en tel cas requises.