Retour

Notes du Bulletin historique

Tome LXVI : année 1990

une paroisse Vellave : Solignac sur Loire

(Notes de Estienne Roche curé de Solignac 1620/1669) Registre et memoire de tous ceux qui ont esté enterrés tant en l'eglise parroichielle St Vincent de Sollignac que cimantière d'icele commençant l'an 1620 et le 29ème jour du moys de juin jour et feste de Monsr Sainct Pierre apostre que j'ay prins possession de la cure de Sollignac.

  • 23.06.1620
Le 23ème jour du moys de juing l'an 1620 a esté ensepvely en la chapelle Sainct Jean discret et venerable homme Messire Jacques Barthélemy, prebtre de Cussac et curé de Sollignac, Messire Vincent Bonnet prebtre et vicaire de Notre Dame de Sollignac dict la messe, Messire Vidal Eyraud prebtre et vicaire de la chapelle Sainct Jean de Chardoneau curé de Cussac dict l'évangile, et moy Estienne Roche prebtre et curé de St Vincent de Sollignac fis le soubdiacre, et le reverand pére de la compagnie de Jesus du collège du Puy fist l'orayson funèbre où il y avoict une belle asemblée en foy de ce me suis soubsigné.
  • 10.07.1620
NOTTA BENE que le 10ème jour du moys de julliet 1620 il s'eleva un temps terrible et espouvantable avec des esclairs et tounnaires effroyables plus que jamais homme vivant n'eusse veu il plust sy fort dans deux ou trois heures ou environ que s'estoict ung cas effroyable l'eau fist de dommage a plus de deux mil livres car ele ensepvelissoict les bleds des champs. On dict aussy que silx portes de la ville du Puy de la basse ville feusse estée fermées que toute la basse ville s'en aloict de grande eau qui couroict par toute la ville que c'estoict une merveilhe et en foy de ce je me suis soubsigné. Faict ce 10ème juillet 1620.
  • 26.07.1620
JESUS MARIA ANNA

Livre de regress des baptizés que moydit Estienne Roche prebtre et curé de l'esglise parrochielle St Vincent de Sollignac qui ay commancé d'escripre pour leur servir de memoyre à l'advenir qui ay commancé en l'année 1620 et le lundy 29ème jour du moys de juing du moys et an présent que moydit Estienne Roche ay prins acte de possession de la dite cure et ay commancé de baptizer en ladite esglise dudit Sollignac et en asseurance de ce me suis soubsigné ce 26ème jour de dimanche et feste Madame Ste Anne 1620.

  • 03.09.1620
Le troisiesme jour du moys de septembre l'an 1620 a esté ensepvelie Antoinette Boudinhonne du lieu de la Borie au cimantiere de l'esglise de Sollignac au thumbeau de ses predecesseurs celle estoict de l'age de cens ans ou environ et a receu les Sts sacrements tant de penitance que le St sacrement de l'eucharistie c'est la premiere que j'ay ensepvely et que j'ay administré les St sacrements du despuis que j'ay prins possession de la cure dud Sollignac.
  • 18.03.1623
Le mesme jour dix huitiesme jour dud moys de mars 1623 qui est la feste de Monseigneur Sainct Gabriel est décédée honorable femme Gabriele Brenat femme a Mr me Mathieu Julien ballif et recepveur de la baronnie de Sollignac laquelle estoict ensainte de cinq moys ou environ deux jours après qu'elle heust faict l'enfant elle randit l'ame a Dieu après avoir receu les Sts sacrements tant de penitence que le St viatique et l'extreme onction et le lendemain troisiesme dimanche de caresme dix neufviesme jour dud moys de mars lad Brenat feust ensepvelie dans l'eglise dud Sollignac pres les fonts baptismaux ou le reverand pére Bussac de la compagnie de Jesus fist l'orayson et feust faict aumosne generalle ou douze pauvres feurent habiliés et feust cellébré messe durant toute l'année avec offrande de pain et vin le bout de l'an ayant esté faict on fist cellebrer quarante messes avec offrande de pain et vin plusieure autres biens qui feurent faicts lad Brenat feust grandement regrettée et en foy de ce me suis soubsigné ce dix neufviesme mars l'an 1623.
  • 10.02.1624
NOTTA que le sabmedi de la sexagesime de lad année 1624 qui estoit le dixiesme février sur le soir s'eleva un vant sy effroiable avec des esclairs et tounaires ou il fist de la neige deux pans ou environ de sorte que le landemain les parroyssiens ne purent venir a l'esglise que tant seullement ceux de Sollignac et de la Borie et mesmes viendroient a cheval chose remarcable que les anciens disoient n'avoyr veu ny antandu dire chose samblables.
  • 15.04.1624
Le mesme jour 15 apvril 1624 environ minuit Nadalle Montet femme a Estienne Jarousse du lieu de la Borie tout aussy tost heust faict l'enfant moy present le soir comme Estienne Jarousse avec sa filhe me viendroient querir en ma maison nous avons veu thumber du ciel un flambeau tout allumé et le landemain 16ème jour du moys d'apvril 1624 lad Nadalle a esté ensepvelie le mesme arriva lorsqu'on me vint querir pour Cecille Bonnete femme a Jean Eymar qui mourut du mal d'enfant.
  • Août 1624
NOTTA BENE que le 15ème jour du moys d'aoust 1624 et feste de l'assomption de la benoicte Vierge Marie mère de Jésus Christ environ midy se leva un temps terrible et espouvantable avec des eclairs et tonnayres le plus effroyables et espouvantable que on heust ouy de la vye de vivans après que nous heumes faict la procession et chanté les lytanies de Nostre Dame on commança vespres alors se leva un temps encore qu'il eust duré trois ou quatre heures auparavant plus terrible et effroyable. Et comme on disoict cet hymne de la Vierge Marie Ave Maria Stella Dei Mater Alma il fist un tonnaire le plus effroiable que l'on eust jamais ouy alors le fouldre ou feu du ciel se mist en quatre maisons à la Borie qu'il ny demeura rien scavoir en la maison de Mr Laurens Bellut et en la maison de Messire Pierre Audier prebtre de Sollignac et de Pierre Veysseyre ensamble en la maison de Jacques Montet tout aussy tost je soubsigné estant bien accompagnié de ceulx qui entandoient l'office de Vespres je pourta le St sacremens où le feu du ciel avoit faict le mal où Dieu grâces le feu ne augmanta plus en advent mais nean moingts le temps feust plus terrible que au commancement de sorte que on ne scauroict que faire car jamais on ne vist faire tant de pluye comme fist tout cest jour voyre toute la nuict avec des esclairs et tonnayres très effroyables de sorte que on croyoict d'estre tous perdus les dites quatre maisons n'avoict de dix neuf ans ou environ quelleq avoict esté bruslées et en foy de ce me suis soubsigné.

Comme aussi trois maisons au village de Eyssenac à la mesme heure que fist mal où il ny demeura rien auxdites maisons mais non pas du feu du ciel.

NOTTA BENE comme la velhe de St Augustin 27ème dudit moys aoust 1624 tout le jour il s'eleva un temps très effroiable avec des tonnaires et des eclairs très effroiables avec une pluye très grande sur le soir il s'eleva un temps plus effroiable car les eclairs ensamble les tonnaires venoient tantost du levant tantost de l'ocident que c'estoict chose effoyable de sorte que les hommes qui avoient 80 ans et nottament un qui en avoict 97 ans appelé Mathieu Viallete talhieur de la Borie lés Sollignac n'avoict jamais ouy une telle tintemarre ny une nuict sy effroyable car toutes les maisons de Sollignac tramblerent plusieurs fois et en foy de ce me suis soubsigné.

  • 01.12.1625
NOTTA BENE que le premier jour du moys de Décembre l'An 1625 il s'eleva un vant sy effroiable et espouvantable le sabmedy au soir ensamble tout le dimanche et la nuict après qu'il ny avoict hommes qui heust entandu de samblable la riviére loyre vint si grande que chascun s'esmerveillèrent car elle estoict plus grande qu'en l'année 1559 que l'eau abbatit le pont de Coubon de Goudet et plusieurs autres et en foy de ce me suis soubsigné ce troisiesme jour dud mois de decembre l'an 1625.
  • 10.01.1626
Le dixiesme jour du mois de janvier 1626 a esté ensepvelie Jeanne Veysseyre vefve a feu Mathieu Camilhac du lieu de collandres agées de cens ans et plus icelle avoit veu sept curés en l'esglise de Sollignac le premier Messire Reimond du Bouschet Messire Cheval Messire de Liques Messire Estienne Eyraud Messire Charles du Prie Messire Jacques Barthélémy prebtre de Cussac et curé dud Sollignac et moy Estienne Roche prebtre et curé de Sollignac.
  • 26.01.1626
NOTTA que le vingt sixiesme janvier 1626 entre les dix et onze heures du soir s'eleva un temps terrible et espouvantable avec des esclairs et tounaires effroiables ou un tounaire tua un homme en faisant la santinelle aux murailles du Puy comme aussy fict beaucoup de gresle et vans.
  • 25.06.1626
NOTTA BENE comme le vingt cinquiesme jour du mois de juing 1625 le landemain de la nativité Saint Jean Baptiste environ dix heures du matin il s'eleva un temps sy terrible que estoict une merveilhe avec esclairs tounaires et vants sy effoiables que estoict une grande pitié car Sollignac trambla cinq ou six fois.

On sonna tout le jour les cloches de Sollignac le soir estant venu le temps se remict un peu et bien tost après il retourna prandre ses premiers excès avec des tounaires et esclairs encore plus effroiables on sonna l'Ave Maria une demie heure après les marguilliers aiant quicté le sonné je m'en alis sonné le premier alors les marguilliers vindroient qui estoient Vidal Florit Jean Bossit Estienne Obrier Mathias Eymar et Vidal Eymar son frére

je leur fis sonner toutes les cloches et voyant que le temps continoict de pis en pis je leur fis cesser le sonné excepté la grande cloche et après avoir sonné une demie heure ou environ qui estoict une heure de nuict je fis cesser le sonnemant de cloches et fis descendre lesd marguilliers estant la porte petite de l'esglise vint Jacques Roche mon frére avec Marguerite Mouton qui demeuroient à Chambriere avec Mr Sigaud qui demanda l'eau benite je dis à mon frére de luy en balhier du petit benistier qui estoict à la petite porte de lad esglise et cependant je m'en voulois aller avec les autres marguilliers alors il fit un tounaire qui fist trambler tout Sollignac.

Gaspard Veysseyre dict qu'il voulloict aller sonner avec Mathias Eymar ce que je leur deffandis et nonobstant ce ils monterent au clocher et comme led Veysseyre print la corde de la grande cloche du cousté droict et Mathias Eymard la corde du cousté gauche pour sonner lad cloche ils n'eurent querres sonné qu'il fist un tounaire effroiable ou la fouldre du feu du ciel thumba au clocher et abbastit par terre Mathias Eymar et Gaspard Veysseyre lesquels sonnoient la grande cloche Vidal Florit Estienne Obrier et Jean Boussit descendirent a l'esglise ou je m'en voulois aller a cause d'une grande batailhe de feu que je voyais a l'esglise car la fouldre estoict entré dans lad esglise ou il avoist estant le feu de la lampe qui est au devant de le grand autel ou repoze le St sacrement il arracha une clochette du tour qu'on sonne aux bonnes festes lorsqu'on léve le St sacrement ensamble une piece de bois d'un pan et demy il print aussy une piece de bois qu'il rompist et arracha une oraison de Notre Dame qui estoict collée et attachée au dessoubs du tour qu'il avoict prins lad clochette et la jeta par terre.

Il rompit dans le coeur du cousté gauche en trois ou quatre endroicts il rompist au milhieu une lampe dans la chapellerie Nostre Dame et briza en quatre ou cinq endroicts tant en lad chapellerie que aux degrets d'icelle.

Bref toute l'esglise trambla de sorte que le pavé estoict tapissé de la chaux de lad esglize ou l'on santoict une puanteur affroiable comme soulfre ou autre mauvaise oudeur.

Alors je sourtis par la grande porte de l'esglise dehors criant Jesus Maria mon frére sourtit aussy avec Vidal Eymar alors les marguilliers crierent de venir bien tost au secour je leur dis qu'ils vouloient ils me dirent que Mathias Eymar et Gaspard Veysseyre estoient mors au clochier tout aussy tost je crie Mr Julien balif de Sollignac qu'il nous envoict un falot avec de lumiere et eau de vie ce qu'il fist je monta le premier au clocher je trouva Mathias Eymar par terre et Gaspard Veysseyre je print led Veysseyre et le relevant debout il estoict tout estourdy.

Je print Mathias Eymar qui regardoit bien le ciel il ne remua poinct je luy fis donner d'eau de vie je ne vis poinct de santiement en luy je le fis descendre dans l'esglise par après le fis pourter a sa maison ou l'on ne vit poinct de vie le landemain on le vouloict ensepvelir ce que je n'accorda jusqu'au lendemain sabmedi vingt septiesme juing 1626 qu'il feust ensepvely honnorablement il feust grandement regretté a cause qu'il estoict vertueux le fouldre rompit une poinct de la troisiesme pilhe dud clocher et arracha la croix de fer qui y estoict et la jeta sur le couvert de l'esglise il n'y avoict que trois ans que on avoict réparé ceste pilhe scavoir 1623 par Mr Sebastien Monnairon du lieu de Cayres que la fouldre ou feu du ciel le rompist en deux endroicts scavoir la pilhe de Saint Michel ensamble celle qu'il a rompu maintenant qui estoict l'année 1600 ou il tua trois hommes au clocher en sonnant il entra dans l'esglise ou il arracha plusieurs piéces de bois et les remict en plusieurs autres endroicts il rompist le grand reliquaire qui estoict a Saint Jean et fist une effigie ressamblant un démon de grandeur d'un homme très effroiable a la regarder dessus le tableau de la chapelle Sainct Jean Baptiste en lad année 1600 et en foy de tout de dessus me suis soubsigné.

  • 21.10.1626
NOTTA BENE comme le jour des saincts onze mil vierges vingt et uniesme jour du mois d'octobre l'an 1626 la riviere Loyre se desborda si impetueusement que estoict une chose effroiable sans avoir pleu qu'une nuict tant seullement.
  • 02.01.1627
Le sabmedy second jour du mois de janvier 1627 sur les dix heures du soir est décédé Mr Jacques Cocoron mareschal de Sollignac et environ minuict s'eleva un temps grandement terible avecq des esclairs et tounaires effroiables avecq des vents impetueux durant toutte la nuict comme aussy il faisoict de gresle et tempeste que c'estoict chose effroiable et le dimanche matin comme on alla sonner les cloches pour led Mr Cocoron la grande cloche du clocher de Sollignac thumba au clocher sans rien faire de mal a personne Dien grace ores que il y eusse beaucoup de gens et lad cloche ne se rompist nullement et le mesme jour led Cocoron feust ensepvely honnorablement il receust les Sts sacremens de penitance le St viatique ensamble les Sts huilles et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 31.01.1627
Le dimanche de la septuagesime et dernier jour du mois de janvier l'an que dessus 1627 Messire Jean Brenat a dict et célébré sa première messe ou Dieu grace il y avoict une belle assemblée ores que il fist froict le parrin du Sr Brenat a esté son frère discret et honnorable Mr Simon Brenat et sa marreine Laurence Chasotte sa tante.
  • 05.06.1627
Le sabmedi cinquiesme jour du mois de juing l'an 1627 discret et venerable homme Messire Anthoine Gerbier prebtre du lieu de Mussic après qu'il ce feust levé et dict ses heures il digna pieusement et s'en allant au Puy il print sa monture et par le licol passant premier il n'eust pas faict quinze pas qu'il se thumba par terre tout aussy tost sa belle seur s'en print garde l'ala voir ou il ne peust parler aucunement on luy donna l'eau de vie ou il ne peust parler et ny faire aucun signe de vie aud Messire Gerbier et le sixiesme jour dud mois qui esté le dimanche ensamble la feste de Monseigneur St Claude led Sieur Gerbier feust ensepvely dans l'esglise dud Sollignac proche le benitier bien devotement et très honnorablement regrétté et en foy de ce me suis soubsigné ce 6ème juing 1627.
  • 26.09.1627
Le dimanche vingt sixiesme jour du mois de septembre l'an 1627 a esté ensepvely Mestre Mathieu Jullien du lieu du Chier baillif de Sollignac dans l'esglise de Sollignac proche les fontaines baptismales au thumbeau de ses predecesseurs fort honnorablement un père de la compagnie de Jesus fist l'oraison funèbre ledict Sieur Jullien a esté grandement regretté il receust les St sacrements du très sainct viatique et l'extreme onction il fist une fondation en l'esglise de Sollignac pour une fois se montant la somme de cent livres ainsi que appret par son testament recu par Mr vincent Boudinhon notaire royal et greffier au mandement et baronnie de Sollignac avec condiction que les prebtres ne prandront poinct les interests de dix ans jusques a ce que les dix années seront achevées et que pandant les dix annnées les interests seront pour la repparation de l'esglise et principalement le thumbeau dud testateur et en foy de ce me suis soubsigné ce 26ème septambre 1627.
  • 12.10.1627
NOTTA BENE comme le mardi douziesme jour du mois d'octobre l'an 1627 il arriva deux heures de nuict du soir dud mardi qu'il faisoict une nuict grandement obscure et tenebreuse il apparut une clarté au ciel qu'il faisoict relluire si grande clarté que estoict une merveilhe car il estoict sy clair comme en plain midy lors que le soleil montre entierement sa clarté ou elle dura un quart d'heure environ et après fist un tounaire qui dura ........ .
  • 11.11.1627
NOTTA BENE que le le jour de St Martin onziesme jour du mois de novembre an susd 1627 environ midy il s'esleva un temps effroyable avec les plus grands vans esclairs et tounaires que on heust veu avec de gresle et tempeste avec un temps obscure.
  • 14.11.1627
NOTTA BENE comme le dimanche quatorziesme jour dud moys de movanbre l'an que dessus l'an 1627 estant une heure de nuict s'eleva le petit peuple du Puy contre deux marchants dud Puy appelés l'un Charreyre et l'autre le grand Thoni ou lad populace luy empourta tout son bed et mesme le blé que quelques marchans du pays de Foures avoient achepté ensamble la plus grande partie de son bien tant dud Charreyre que grand Thony et sy Mr de Bournette ne feust descendu en la basse ville bien armé veritablement toute la ville s'en alloit en ruyne led Sr de Bournette estant bien accompagné fist prandre tous ceux qu'il rencontra et qui n'enpourtoient du bled et les fist constituer prisoniers et le landemain quinziesme jour dud moys on en condempna quatre a estre pandus trois hommes et une femme et quelques trois jours après les Messieurs de la justice avoient resolu de n'en faire mourir autre quatre mais Mr le viconte de Pollignac leur sauva la vie et deux hommes et une femme feurent portés par le boureau du Puy la furye du peuple du Puy estoict grandement alumée car ils avoyent résolu de pillier et faire mourir les jesuites les religieuses de Ste Marie et de Saincte Catherine de Sayne mais Dieu ne le permict pas et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 06.01.1628
NOTTA BENE on dict qu'en Auvergnhe il est mort plusieurs gens de la peste et principallement au dioceze de St Flour et en plusieurs autres endroicts et que la terre a tremblé en Auvergnhe et quelques androicts ce 6ème Janvier 1628.
  • 22.01.1628
Le vingt deuxiesme jour du mois de janvier l'an 1628 est décédé Mr Claude Arnaud du lieu de la Borie les Sollignac qui estoict la feste du glorieux St Vincent martir et patron de l'esglise dud Sollignac et le lendemain qui a esté le dimanche led Arnaud a esté ensepvely au cimantiere de lad esglise très honorablement au thumbeau de ses predecesseurs led Mr Arnaud feust extimé un très homme de bien car en l'année 1590 que la ville de Sollignac son fort et château feurent pilhés Il se trouva par bon rencontre que led Mr Arnaud se treuva luminier de lad esglise ou par sa sagesse et prudence il sauva huict calices d'argent avec leurs paternes et dorés ensamble deux croix d'argents dorées avec plusieurs pierres precieuses attachées a la petite croix trois custodes d'argent et or et encore en une d'icelles est d'azur et crystal le reliquaire de St Vincent qui est d'argent deux paires de canettes d'argent deux chandeliers un goubellet d'argent pour donner a boire aux communiants et plusieurs autres relicquaires garnis d'argent et dore qu'il garda lesquels il cacha et mict secretement dans un chier et clapier de pierres ou proche d'icellui il velhia plusieurs nuicts de peur et de crainte qu'il avoict de perdre ce precieux tresor de lad esglise il disoict qu'il les avoict mises dans un carton ou les ras mangeaient le carton sans faire autre mal led Arnaud avoict 80 ans passés ou environ Dieu aye receu son ame en son paradis et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 07.04.1628
NOTTA que le vandredy setiesme jour dud mois d'apvril 1628 le fouldre du ciel entra dans l'esglise Notre Dame du Puy par deux ou trois fois ou il faisoict un temps effroiable avec quelques vens impetueux gresle et tempeste avec des esclairs et tounaires ou le fouldre brusla une partie des courtines du panillion qui est au dessus du grand autel ou repose le St sacrement et reinage de Nostre Dame du Puy environ l'heure de dix heures du matin ou l'on disoict vespres et un père caputin disoict messe a un des autels proche du grand autel de Nostre Dame du Puy c'est bien un cas estrange et grandement admirable et en foy de ce me suis soubsigné Estienne Roche prebtre et curé de l'esglise de St Vincent de Sollignac.
  • 03.05.1628
Le jour et feste de l'invantion Ste Croix troisiesme jour du moys de may l'an 1628 environ une heure du soir a esté décédé discret et venerable homme Sire André Romme du lieu de la Borie âgé de 82 ans ou environ il a receu le St sacrement de penitance et de l'eucharistie ensamble les Sts huilles très devotement ou une heure après il a randu l'ame a Dieu et a faict une belle mort parce qu'il avoict bien vescu il a esté un homme grandement prudent et d'un grand jugement très devôt a la vierge Marie il communioict toutes les festes de Nostre Dame et grand aumosnier car aucun povre ne venoict a sa maison qui ne feust le tres bien venu et encore les logeoict dans sa maison et le vandredy cinquiesme jour dud moys de may 1628 led Sire André Romme feust ensepvely honnorablement a la thumbe de ses predecesseurs la messe feust dicte par discret et venerable homme Messire André Segallon prebtre du lieu de Tourtiniac son parant paroisse du Brignion et moy soubsigné Estienne Roche prebtre et curé dud Sollignac fis le diacre et Messire Claude Mourgue fist le soubs diacre et Jean Romme fils dud feu André fist faire l'aumosne generalle ou il y avoict plus de six cens pouvres et en foy de ce me suis soubsigné.

Ledict Romme m'a dict que quatre calices d'argent dorés se sont perdus de vue croix d'argent doré un a Pollignac ensamble la croix l'autre azadiac l'autre a vourey et l'autre a St Germain.

  • 16.06.1628
Le sieziesme jour du moys de juing l'an que dessus 1628 il arriva environ trois heures après midy que le temps s'eleva avec des esclairs et tounaires très effroyables ou le fouldre du ciel thumba en une maison du lieu de tarreyres appartenant à Bargon et par après de ceste maison il se print a d'autres tellement qu'il y en heust dix de bruslées et en foy de ce me suis soubsigné ce 16éme juing 1628.
  • 05.11.1628
Le dimanche cinquiesme jour du mois de novembre l'an 1628 deux heures devant jour est décédé Mr Jacques Roche fils a Mr Jean Roche dud de Sollignac il fist une belle mort parce qu'il avoict bien vescu chrestiennement le landemain sixiesme jour dud moys feste de Sainct Agreve martir led Jacques Roche mon frère feust ensepvely a la thumbe de feue Yzabel Bonnet ma mère très honnorablement ou Messieurs les prebtres de Cussac feurent appellés pour dire messes et faire le St service divin tous les prebtres de Sollignac et Cussac feurent invités a la maison dud Roche il feust grandement regetté de tous que c'estoict une merveilhe a cause qu'il estoict un très homme de bien grandement patiant aux adversités de ceste vie car il demeura malade sept ou huict ans il a esté charitable envers les pouvres dévôts a la mère de Dieu il confessoit souvent il estoict de la confrérie de très auguste et très St sacrement ensamble de la confrérie de Nostre Dame du Rosaire il alloict souvent a Nostre Dame du Puy en pellerinage tous les soirs il faysoict l'examen de conscience il resitoict tous les soirs les lytanies de Nostre Dame tous les jours les chappelets et plusieurs autres oraisons il jusroict grandement il estoict grandement humble fervant il pleuroict souvent avec soupirs du profond de son coeur grandement solitaire et qui a grandement gardé et observé les festes qui estoict de tous les dimanche et festes il emploiait deux heures a la méditation de la mort et passion a la lecture de bons livres comme la vie des Sts qu'il regardoict souvent non seullement tous les jours de dimanche et festes mais encore les jours ouvriers de sorte qu'il estoict une merveilhe brief cestoict un tourrant de vertus et ny a personne qui laye cogneu qui luy aye donné que toute louange de manière que nous pouvons dire de luy ce qui est escript VOX POPULI VOX DEI dont je loue ce grand Dieu de m'avoir donné un frère si homme de bien et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 23.11.1628
NOTTA BENE comme le vendredi au soir de la feste de Madame Ste Catherine 23éme jour du mois de novembre l'an 1628 il s'eleva un temps de pluye et nege avec des vans effroyables que c'estoict une pitié le lendemain de la feste de la glorieuse saincte Catherine qui a esté le sabmedi la Loire vinst grande comme aussi les ruisseaux de la Ganhe de la Borie de Mussicq qui estoict impetueux et fist beaucoup de dommage et le dimanche du landemain il feust un temps plus effroiable avec des eclairs tounaires et vents très espouvantables il continua tout dimanche ensamble toute la nuict que c'estoict une pitié le lundy il fist aussi de la nege avec grande abondance.

En ce temps la Rochelle feust rendu au Roy ou les rigueurs des gens de guerre faisoient tout plain de mal au pai de vellay excepté aux terres de Mr le vivonte de Polignac et en foy de ce me suis soubsigné le 27ème novembre 1628.

De mesme il arriva au lieu de Collampdres que l'eau durant le jour de Ste Catherine ensamble la nuict et tout le dimanche que le ruisseau appellé de Poutouz qui passe aud lieu il vint si grand et impetueux qu'il fist plusieurs maux il noya vint quatres bestes a layne dans une maison aud lieu de Collampdres ensamble a plusieurs et aussi fist de grands maux car c'estoict un cas effroyable on croioict que la fin du monde estoict venu ce 27ème novembre 1628.

  • 14.02.1629
NOTTA BENE comme le quatorziesme jour de febvrier feste du glorieux St Valantin martir sur les huict et neuf heures du soir il faysoict des esclairs tres effroyables sans tounaires du soleil levant et ainsy l'atteste comme l'ayant veu.
  • 10.04.1629
le Mardy Sainct à trois heures de l'aprés midy ou environ le ciel estoict grandement clair, on à veu trois soleils donnant une grande clareté au ciel que c'estoict une merveilhe, le soleil estoict au milieu de deux autres soleils estant l'ung loing de l'autre de vingt toises ou environ tous trois pareils excepté que les deux soleils qui se mirent emsamble avec l'autre soleil estoict au bord d'une nue laquelle estoict grandement large de sorte que cella signifie bien quelque chose et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 13.05.1629
Le dimanche treiziesme jour du mois de may l'an 1629 Messire Florit prebtre de la ville de Sollignac a dict et cellebré sa premiere messe Mr Jacques Jullien a esté son parrin et Marie Jullien sa marreine on disoict qu'il y avoict pour le moingts deux mille personnes ou environ et en foy de ce me suis soubsigné Estienne Roche prebtre et curé de l'esglise St Vincent de Sollignac ce 13ème may 1629.
  • 30.05.1629
NOTTA comme le 30ème jour dud mois de may 1629 il a faict de gresle a Sollignac la Borie et au château de l'espesseur d'un pan et demy ou environ il a ruiné les cheneviers ensamble les prés et champs et jardins le tout a mon grand regret ce penultiesme may feste de St Felix martir en foy de ce me suis soubsigné.
  • 26.06.1629
le Mardy vingt sixiésme jour du mois de Juing l'An que dessus 1629 environ dix heures du matin la lune se tourna a revers regardant les bouts de la terre chose que jamais homme n'a veu en ce temps la lune estoict nouvelle ressemblant une faux à couper les bleds de mesme il se trouva en Vivares bas une brebis qui fist un monstre scavoir la teste d'un homme et le reste du corps d'ung agniau en ce temps la peste feust recogneu dans la ville du Puy ou plusieurs mouroient et que ne gardoient quere la maladie de maniére que la plus grande partie du Puy s'en estoict sourty c'est une malladie appellée Trousse-gallant et bien soudaine et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 09.08.1629
l'an 1629 et le dimanche vingt neufviesme juilhet qui se trouva la feste de Madame Ste Marthe j'ai commencé de dire la messe parroichielle au cimantiere du Marchédial le dimanche suivant qui estoict la feste de Nostre Dame des Neiges j'ay continué de dire lad messe parroichielle ou il y avoict beaucoup de monde a cause de la contagion qui estoict au Puy tres effoiable car on faysoict garde au pourtailh dud Sollignac et on ne layssoict pas entrer ceux des villages a cause qu'il y avoict plusieures qui avoient receu en leurs maisons plusieurs de la ville du Puy brief le Puy ressembloict un desert. Il y avoict beaucoup de morts parmy les rues et places avec une puanteur espouvantable tous les curés du Puy moururent ensamble plusieurs ecclesiastiques et autres durant le mois de juing plus de six ou sept milles personnes ou environ et en foy de ce me suis soubsigné ce neufviesme aoust 1629.
  • Automne.1629
Le jeudy vingtiesme jour du mois de septembre l'an 1629 a esté ensepvely Vincent Monteyt du lieu de Collampdres parroisse St Vincent de Sollignac au thumbeau de ses predecesseurs dans le cimantière de l'esglise dud Sollignac il a receu le St sacrement de penitence ensamble le St viaticque et en foy de ce me suis soubsigné il estoict âgé de 90 ans en ce temps la contagion estoict au Brignion ou il estoict morts de lad contagion trente personnes ou environ.

Le dimanche neufviesme jour du moys de septembre 1629 feust ensepvely Simon Geranton Mr Bonnestier de la ville du Puy avec sa femme au ruisseau dessoubs le precipice qui dessand du couderc de Chambaud au Gournier par deux barras du Puy ou cella donna une grande espouvente en la parroisse de Sollignac a cause que icellui Geranton et sa femme moururent de la contagion ou Mr Pierre Besses les avoict retirés et leur avoict fait une hute dessoubs le couderc de Chambaud en un champs de André Ravel.

Le quiziesme dud mois de septembre l'an 1629 Marie Gerbier et Jean Gerbier filhe et fils a Jean Gerbier moururent de la maladie de la verolle ou l'on craignoict qu'ils feussent morts de la peste il leur feust promis d'estre ensepvelis au cimantiere du Marchédial par Mr Anthoine Martin notaire royal procureur et rantier de Mr le Viconte il s'eleva Simon Bonnet et Claude ..... lesquels avec des arquebuses et autres armes qui vouloient arquebuzer ceux qui les y voudroient ensepvelir.

Le vingtiesme jour du mois de septembre Gabriel Gerbier et Jacques Gerbier et son frère sont morts de la malladie contagieuse et son esté ensepvelis au près d'une croix auprès du chemin qui va de Sollignac a collampdres comme aussi Jeanne Suivante femme a Pierre Jarousse du lieu de Mussic feust ensepvelie a lad croix de Mussic comme aussy le jour St François quatriesme octobre 1629 a esté ensepvely a la mesme croix Pierre Bethe du lieu de la Borie qui demeuroict a grangier a la maison de Pierre Gerbier un très homme de bien estoict led Bethe.

Le mesme jour que dessus vingt septiesme octobre l'an 1629 est décédé André Ravel du lieu de Mussiq de la contagion il avoict permis de faire deux hutes a un sien champ pour Simon Geranton du Puy et pour sa femme lesquels moururent bien tost de la contagion.

NOTA BENE que le premier jour de novembre l'an 1629 la contagion estoict sy grande non seullement a la ville du Puy mais au pais de Vellay que c'estoict une chose très effroiable et très espouvantable de sorte que la peste estoict furieuse et très espouvantable et principallement a St Jullien de Chateulh ou il est mort quatre ou cinq cens ou environ au village du Brignion au village de Mussic au lieu de Cussac Charantus et Coubon et en foy de ce me suis soubsigné.

  • 28.11.1629
On dict que au St Esprit et a Villeneuve de Bert et au bourc il a pleu de sang pour l'asseure, ce 28ème novembre 1629
  • 12.1629
En ce temps la contagion estoict a la Borie a la maison de Estienne Bonnet ou Pierre Bonnet mourut Anthoine Compte Blanche Musnier.
  • 01.12.1629
NOTA BENE que le premier jour du mois de Décembre l'An 1629 la riviere Loire vint si grande et sy impetueuse qu'il n'y auroict homme vivant qu'il l'eust veu si grande et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 18.12.1629
Le mardi 18ème jour du mois de decembre l'an 1629 a esté ensepvelye Jeanne Bardon du lieu de consix agée de six vingt ans ou environ au cimantiere de l'esglise St Vincent de Sollignac thumbe de ses predecesseurs.
  • 22.04.1630
L'an 1630 et le lundi 22ème jour du mois d'apvril l'on a faict une procession generalle dans la ville du Puy ou l'on a pourté l'image de Nostre Dame du Puy en grand honneur et reverance par la ville ou il y avoict une belle assamblée de gens avec de beaux sierges allumés il y avoict quatre chanoines qui pourtoient le St image la plus grande partie du peuple pleuroict de joye après disner le reverand père Foucaud recteur Jésuite precha une belle predication a l'honneur de la mère de Dieu et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 12.05.1630
NOTA BENE comme le dimanche 12ème jour du mois de may l'an que dessus 1630 sur le soir s'eleva un bruict populaire dans la ville du Puy qui estoict un cas estrange a cause de la contagion ou plusieurs maisons feurent fermées avec plusieurs morts tout le peuple feust esfrayé que la plus grande partie du peuple quicta lad ville et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 30.09.1630
NOTA BENE que le jour Sainct Hierosme dernier jour dud mois de Septembre l'An 1630 environ une heure de nuict apparut une coumette au ciel durant une demie heure ou environ ou elle donna une merveilheuse clarté a la fin de sad clarté il fist un tounaire. En ce temps les fontaines perdirent leur cours le lac du Bouschet diminua de beaucoup le fromant se vendict 59 sols voir le carton la seigle 40 l'orge 35 l'avoine 16 sols le ras et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 14.10.1630
Le 14ème jour d'octobre les esleus feurent receus par un general de la cour des aydes de Montpellier dans la ville du Puy ou Mr Me Anthoine Martin de Sollignac a esté convié.
  • 28.12.1630
Le jour de la feste des innocens l'an 1630 et le huitiesme jour de mois de decembre est décédé Messire Vidal Eyraud prebtre de Sollignac et curé de Cussac le landemain dimanche vingt neufviesme jour dud mois led Sr Eyraud a esté ensepvely dans lad esglise de Cussac a la thumbe qu'il avoict faict faire au dessoubs du degrés qui descend de la cure dans l'esglise Messire Charles Obrier dict la messe Messire Jean Barthélémy dict l'evangile et moy Estienne Roche prebtre et curé de Sollignac ay dict l'epistre Messire Vincent Bonnet prebtre de Nostre Dame de Sollignac faisoict l'office avec Mr Barthélémy prebtre et vicaire de St Anne de Cussac led Sr Eyraud a faict une fondation de trois livres a perpetuité a Sollignac pour douze messe le premier jour de chasque moi receue par Me Allirol notaire en foy de ce me suis soubsigné.
  • 15.09.1631
NOTA BENE que le quinziesme jour du mois de Septembre l'An 1631 il arriva que une heure après minuict ou environ un grand tramblement de terre qui estoict un cas estrange durand tout led jour quinziesme le temps se changea avec de grands brouilards vents esclairs voire de tounaires et après ce tramblement de terre feust grandement a Sollignac a la ville du Puy et plusieurs autres lieux il dura un quart d'heure ou environ c'est bien quelque presage mauvais et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 11.04.1632
Le dimanche de Pasques onziesme jour du mois d'apvril l'an 1632 est décédé Marie Gerbier après midy de mal d'enfant elle fist un fils et feust baptisé par Messire Vincent Bonnet vicaire elle auroict une autre filhe qui ne peult sourtir de son corps et fallut que le chirurgien l'arracha par piece elle endura de terribles doleurs et le lendemain qui a esté le lundy de Pasques elle a esté ensepvelie au vas et thumbeau de Estienne Chambon son mary en seconde nopces elle a receu le St sacremens de confession de l'eucharistie ensamble les Stes huilles et a esté grandement regrettée il y avoict une belle assamblée et en foy de ce me suis soubsigné ce 12ème apvril 1632.
  • 30.05.1632
NOTTA BENE le dimanche de la panthecoste trentiesme jour du mois de may l'an 1632 environ cinq heures du matin la maison du mollin de Sollignac appartenant a Sire Pierre Enjolvy de la ville du Puy thumba ou Me Girod Sanhard de Bouzols qui estoict rantier des moulins estoict en son lict avec que sa femme Chrespine Coste led Me Girod n'eust poinct de mal et sa femme y mourust le mesme jour lad Coste feust ensepvely au cimantiere de l'eglise dud Sollignac au thumbeau dud Sr Enjolvy et a esté grandement regrettée a cause qu'elle estoict ensaincte et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 03.08.1632
NOTTA BENE que le troisiesme jour du mois d'Aoust 1632 il s'esleva un temps environ dix heures du matin le plus effroiable que l'homme n'a veu jamais il faisoict des esclairs et tounaires très effroiables il fist de la gresle durant un demy quart d'heure ou il fist tout plain de mal aux orges et aux avoines a Cussac le ruisseau qui passe a Cussac amena sept ou huict maisons et amena la croix qui estoict au pied de la coste de Cussac et fist de la tempeste a Sollignac, a Cussac, au Puy, a Coubon, Caire, le Brignon.
  • 23.12.1632
NOTTA que le mesme jour que dessus Mr de Maschand par arrest comme depputé de sa majesté que les châteaux de St Vidal, de Montverd, de Duriane, de la Gorye, de St Germain, de Ded........., de Servissas et de Poinsac seroyent démolis ou St Haond feust le premier et en foy de ce me suis sousigné.
  • 04.09.1633
Le quatriesme jour du moys de septembre l'an 1633 Messire Jean Miguet prebtre de la ville de Sollignac a céllébré sa premiere messe Me Anthoine Martin recepveur de la baronnie de Sollignac a esté son parrin et Yzabeau Sinzel sa tante a esté sa marreine et femme de Me Gabriel Payzal praticien dud Sollignac oncle dud Sr Miguet il y avoict plus de quatre mille personnes.
  • 09.09.1633
NOTA BENE que le neuviseme jour du mois de Septembre l'An 1633 deux ou trois heures de nuict s'esleva un temps le plus effroyable et espouvantable que homme aye jamais veu avec des esclairs et tounaires que homme aye jamais veu ny entandu la terre trambla deux ou trois fois cella presage bien quelque chose effroyable et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 01.10.1633
Le premier jour d'octobre 1633 il s'esleva un temps très effroyable avec des esclairs et des tounaires avec vents et pluye ou la riviére Loyre vint si grande qu'elle passat sur le pont de Coubon une et en amena led pont qui estoict de bois lad riviére estoict plus grande que en l'année 1559 qui en amena le pont de Coubon, de Goudet, de l'estang de la Voute, de Molussac, de Chac, de Cussac et plusieurs autres et en foy de ce me suis soubsigné ce premier jour d'octobre l'an 1633.
  • 01.10.1634
Le premier jour du mois d'octobre 1634 qui a esté le dimanche ensamble la feste de Nostre Dame du St Rosaire a esté enespvely Jean Cocoron fils a autre Jean du lieu de la Borie parroisse St Vincent de Sollignac, il estudioict au Puy au college et estoict monté en la quatriesme classe il desiroict d'estre homme d'esglize il estoict fort devost et avoict une belle voix et a esté grandement regretté de tous

NOTTA BENE en ce temps on voyoict une estoille avec une grande queue du couchant avec une epée toute en sang environ onze heures de nuict.

  • 17.05.1635
NOTTA BENE que le jeudi de l'accention dix septiesme jour du moys de may 1635 je soubsigné Estienne Roche prebtre et curé de Sollignac suis party pour faire le pelerinage de Nostre Dame de Bannelle en Auvergnhe dioceze de Clermont après avoir dict messe led jour accompagné de Me Jacques Cocoron talhieur dud Sollignac Me Christofle Pellissier dud Sollignac Me Claudes Lashermes du Chier Jacques Ranc fils a feu Pierre dict de la rousse de consix parroisse de Sollignac Mathieu Boyer dict Lasanhe de Cussac ou nous avons faict heureusement nostre voiage et bien devotement et en foy de ce me suis soubsigné et avons demeuré sept jours j'ay cellébré messe a Nostre Dame de Banelle confessé et communié les dessus nommés et ay dict messe a la Chaise Dieu ou après Mr le secrétaire m'a faict voir de belles reliques ensamble les choses les plus belles et les plus rares de l'esglise comme le sepulchre du pape Clement 7ème et celuy de la rayne d'Angleterre qui feust guérie de ladrerye par St Robert abbe de la Chaise Dieu ou j'ay veu le chef dud Sainct ou il y a du poil en sa teste encore une espine de Nostre Seigneur ensamble plusieurs autres choses avec que mes compagnions ou il faisoict une vinhe a bon marché.
  • Mai 1635
NOTA BENE qu'il a faict un mois de may le plus malheureus que jamais homme a entendu ou il a faict une secheresse si grande qu'il a ruiné les fruicts de la terre les prés les blés et les vignes car il n'a poinct faict de la pluye durant led mois ains gresil gellées et avec un vent qui brusloict tout. Le carton de bled a vallu 24 sols le seigle le froment 30 sols le carton.

  • 05.07.1635
Le cinquiesme jour du mois de juilhet 1635 sur les sept ou huit heures du soir il s'eleva un temps avec les plus grands vants et tounaires que jamais homme aye veu le feu du ciel fist plusieurs maulx en tournant il rompist plusieurs arbres de fruicts a St Paulien il empourta le clocher ensamble les cloches et tua quelques gens comme aussy a la Chaise Dieu et fist beaucoup de tempeste.
  • 37 Eté.1635
Le dimanche 8ème jour dud mois de juilhet 1635 nous avons pourté la procession a St Medard d'Allier ou il y avoict une belle compagnie et en foy de ce me suis soubsigné.

Le dimanche cinquiesme jour du moys d'aoust 1635 je soubsigné Estienne Roche prebtre et curé de St Vincent de Sollignac ay pourté la procession de la tres saincte esglise de la Trinité en Auvergne diocèse de St Flour ou il y avoict une belle compagnie de gens il n'y avoict aucun ecclesiastique que Mre Jacques Veisseire prebtre dud Sollignac et curé de St Jullien de Chateuil et moy j'ay céllébré messe au grand autel de la Ste Trinité la feste de la transfiguration et nous sommes retournés ou il faisoict le plus horrible temps de tounaires esclairs tempeste que j'aye jamais veu. Il y avoict pardon en lad esglize ou il y avoict une des plus grande presse que j'aye encore veu les marguilliers quy sont allés scavoir Me Fiacre Bossit de Sollignac Claude Eyraud dud Sollignac Jeanne Roche ma niece qui estoict avec Laurence Chazotte Yzabeau Besses et Marguerite......

  • 02.01.1636
Pour l'année 1636 et le second jour du moys de janvier l'an 1636 il a faict de la nege en de grande quantité qu'il n'y a homme qui n'aye tant veu car pour abreuver le bestailh il falloict monter a cheval voir mesme pour aller a l'eglise et ny avoict que y alloient a cheval et ne peurent passer il y en avoict plus de trois jours ou environ partout pour aller a l'eglise et en présence de Me Anthoine Amiguet de Sollignac et Me garpard Veysseyre et ............. .

Et pour aller a l'eglise pour l'ouvrir sonner l'Ave Maria ou ma messe il me fallut prandre des boictes ou j'ay beucoup enduré de mal pour passer.

  • Mars 1636
NOTTA BENE en ce temps il y avoict à Sollignac une compagnie de gens de guerre qui arriverent le jour de Pasques après Vespres jamais on na veu tant de gens de guerre au pais de Vellay qu'il y en avoict et s'en irent le 27ème d'apvril 1636.

NOTTA BENE que le jour de Pasques apres vespres vint loger aud Sollignac 90 hommes a pied appartenant au Sr de Clastre Vielie du consantement de Me le viconte de Pollignac et feurent bailher..... le mandement de Bouzols du doyené la Sauvetat et le bouschet aud Sollignac la prévosté, la Tour Daniel Voliac.

NOTA BENE que le jour de l'annonciation Nostre Dame qui se rencontra le mardi de Pasques nous avons pourté la procession a Nostre Dame du Puy ou il avoict beaucoup de gens la plus grande partie de la nuict il a faict beaucoup des esclairs sans touner.

  • 09.08.1637
NOTA BENE que le Dimanche neuviesme jour du mois d'aoust 1637 il arriva qu'une coumete heure de dix heure de nuict donna une grande clareté dans la ville de Sollignac qu'il ressembloict un grand flambeau et bien tost après il en arriva autres deux qui firent le mesme et toute la nuict il fist plusieurs effroiables esclairs, le lendemain feste de St Laurens trois heures après midy il arriva que le temps vint noir et très effoiable avec que de nuées et trois tourbillons l'un vint du cousté d'Agisoux et l'autre de Pontouse et l'autre de Chambaud ou toud trois se vindrent joindre au lieu de Mussic ou il ressembloict une grande montagne jusques au ciel tout en fumée ou les nuées se combastoient ensamble que estoict une chose effroyable et très espouvantable le fouldre emporta cinq gerbiers ou l'on voioict les gerbes en lhair avec un combast de nuées voire un bruict qui estonoict tous ceulx qui les voioient et les tourbillons qui empourtoient les raves de trois ou quatre champs ensamble la terre et buissons qui les a bruslé il faysoict trambler les maysons dud lieu de Mussic et donna une si grande espouvante dans Sollignac Mussicq le Chier que tout le monde s'en fuict et en foy de ce me suis soubsigné ce 10ème aoust l'an 1637.
  • 09.09.1637
NOTA BENE que le neufviesme jour du mois de septembre 1637 il fist de la nege a la montagne de Mezenc et Gerbier de Jonc.
  • 23.10.1637
NOTA le vingt troisiesme octobre 1637 la riviere Loire vint si grande plus que homme vivant aye veu ou icelle fist plusieurs maux et les eaux ont faict plusieurs maulx tant aux Boutieres qu'en Vivares.
  • 24.11.1637
NOTTA BENE que la velhe de Madame Sainte Cathrine 24ème novembre 1637 il a faict de tonnaires grandement effroiables durant toute la nuict avec des esclairs et des vants les plus grands que jamais homme aye veu ny ouy la riviere Loire vînst impétueuse et les vans ont duré l'espace de sept ou huit jours.
  • Mai 1638
NOTA BENE que le mois de may a esté un des plus braves mois que homme vivant aye veu.
  • 07.06.1638
NOTA BENE que le jour St Marcelin septiesme jour du mois de juing 1638 j'ay pourté la procession à St Medard d'Allier où il y avoict une belle compagnie en ce mesme temps il y avoict beaucoup de gens de guerre tant a Pradelles le Puy et partout l'Auvergne hault et bas ou Mr le vicomte de Pollignac estoict gouverneur pour le roy.
  • 05.08.1638
Le cinquiesme aoust 1638 j'ay pourté la procession a la Saincte Trinité diocèze de St Flour.
  • 05.08.1640
Le cinquiesme jour du mois d'aoust 1640 je Estienne Roche prebtre et curé de Sollignac aye pourté la procession a la Saincte Trinité diocèze de St Flour ou après avoyr dict messe a St Clair nous somme retournes joieusement où il y avoict beaucoup de gens.
  • Hiver 1640
NOTTA BENE que le 15ème jour du lois d'octobre l'an 1640 il a faict de la nege et le landemain 16ème dudit mois il a gellé extraordinairement, chose que jamais homme n'a veu car le gel pouroict comme au milieu de l'hiver. Pauvre presage.

NOTTA que ledit jour de St Sébastien 1641 il faisoict un temps effroyable avec de la nege et pluye avec des vans orages très effroiables où l'on ne pouvoict nullement marcher.

  • 03.03.1641
Le troisiesme jour du mois de mars l'an 1641 est mort Jacques Jouve de Sollignac en netoyant une maison au lieu du Chier lès Sollignac qui appartenoict a Mr Estienne Mallosse dudit Chier où la maison thumba et iceluy Jouve se trouva dedans et on le treuva mort parmy la terre et les pierres et Martin Sauret vallet dudit Mallosse il y feust surpris il feust bléssé seullement et le landemain 4ème dudit mois feust ensepvely honorablement. Il fesut regretté grandement a cause qu'il estoict homme de bien.
  • 25.05.1641
Le 25ème jour du mois de may 1641 feste des Sainctes Marie Jacobe et Salomé seurs de la Vierge Marie mère de Dieu ensamble feste de St Urbain est décédé Mestre Jean Roche mon père de la ville de Sollignac agé de cent dix sept ans environ entre dix heures du matin après avoir receu les Saincts sacremens de pénitence il mourut en luy donnant le St sacrement de l'extrême onction et après sur le soir je luy ay faict dire l'office des morts de neuf heures et le landemain dimanche de la Ste Trinité il a esté ensepvely bien honnorablement proche l'autel parroichiel de l'esglise St Vincent de Sollignac, il a esté grandement regretté de tous il fist un bon service a l'esglise de Sollignac, un jeusne garson rompist la petite croix dorée qui est d'argent, les mestres orpheuvres du Puy demandoient 150 livres pour la refaire et mon père la remist en son premier estage sans rien prandre Messieurs les prebtres et clercs dudit Sollignac hont heu leurs disners dans ma maison dudit Sollignac et par après l'aumosne feust faicte et le landemain lesdits Messieurs les prebtres on heu leur disner ce 26ème may 1641.
  • 05.08.1641
Le 5ème jour du mois d’aoust l’an 1641 j’ay pourté la procession a la très auguste esglise de la Ste Trinité où j’ay dict messe le landemain de la transfiguration tout le premier au grand autel de la Ste Trinité c’est la dernière des sept processions que j’ay faict à la Ste Trinité durant sept ans tout de suicte Dieu luy aye prins plaisir en allant a ce St lieu dessoubs le village de la Malouteire proche du Puy je treuva Monseigneur Just evesque du Puy et abbé de Montebourg lequel se venoict de Paris où il se pourroict très bien après luy avoir faict la reverance il me dict que j’allois pourter la procession a la Ste Trinité. Je le volois accompagnier mé il ne le volust pas.

Le jour St Laurens 10ème d’aoust 1641 estant aller voir les reverands Pères capucins il se treuva mal car il avoict un grand soif où il fist collation dans leur couvent et s’en allant a l’evesché il se fist tirer de l’eau de la citerne où il en beust une playne esguière et par après il se treuva mal jusques au 26ème aoust feste de St Bernard qu’il randist l’âme a Dieu et le 28ème d’aoust feste de St Julien Martin et de St Augustin il feust ensepvely honnorablement dans l’esglise des Pères Jésuites il feust grandement regrétté de tout le peuple excepté de la noblesse.

Monseigneur de Beaumont fils et cadet de la maison de Pollignac envoya un poste au Roy demandant l’évésché ensamble l’abbaye de Montebourg, ledit Seigneur de Beaumont on luy donna l’abbaye de Montebourg et l’évésché a Monsieur de Malpas abbé de St Denis si Mr de Beaumont feust aller à Paris il heust l’évésché du Puy, en foy de ce me suis soubsigné.

  • 17.04.1642
NOTTA BENE le jeudi Sainct 17ème jour du mois d’apvril l’an 1642 une heure de nuict ou environ comme les confraires de penitant blancs vouloient faire la procession avec que falos et cinq grandes torches attachées avec que des batons et plusieurs autres flambeaux vint un oyseau qui se mict devant le St sacrement où il se reposa et regardoict d’un cousté et d’autre le luminier de l’esglise dudit Sollignac qui estoict Mathieu Solvery du Chier le print et le moy balhia l’ayant gardé a la main un demi quart d’heure je le layssa aller alors il se jeta rechef proche du St Sacremens et puis après il se mict au crucifix de filhes pénitantes blanc que Françoyse Brunel pourtoict puis cest oyseau se mit a chanter que c’estoict une merveilhe puis il se remict autres deux fois au mesme crucifix que pourtoict ladite Brunel et par après il se mict une fois au crucifix des hommes que Me Martin Sauret du lieu d’Agisoux pourtoict puis on princt le mesme oyseau et on me le balhia où il y avoict plus de huit cens personnes qui assystoient à la procession je sortis de l’esglise en faisant la procession le jeucta l’oyseau en l’air mais il retourna dans l’esglise et par après il se jeuta à mes pieds je le prins et l’empourta a ma maison et le mict dans une boicte des hosties et un coffre.

Le matin je vis l’oyseau qui estoict beau a merveilhe sans avoir faict aucune ordure dans ladite boicte je le pourta a l’esglise et le jeuta en l’air il se mict à chanter pandant que nous fisme l’office ny que le predicateur prechoict que c’estoict une mervelhe et durant toute les festes de Pasques de manière que je me suis grandement estonné de voir un si beau oyseau il estoict petit comme une acourdelle mais il chantoict très mélodieusement, et en foy de ce me suis soubsigné.

  • Mai.1642
NOTTA BENE qu’il a faict un moys de may le plus malheureux que homme aye veu a cause de la sécheresse car il n’a pleu de tout le moys de may le carton de froment valoict 27 sols et le seigle 25 et l’orge 20 l’avoyne 8 il a faict le mesme moys de may comme il fist l’année 1635 qu’il ne fist nullement de pluye j’estoict allers en pélerinage à Nostre Dame de Banelle.
  • 15.06.1642
NOTTA BENE que le dimanche de la Ste Trinité 15 ème jour du mois de juing l’an 1642 il a faict de la nege en grande abondance aux Monastier et plusieurs autres lieux chose que les anciens de quatre vingt dix ans n’on veu ny ouy dire et la nege demeura sur la terre sept ou huit jours tant aux montagnes proches comme le Bouschet Cayres et plusieurs autres lieux.
  • 06.03.1643
NOTTA BENE le 6ème jour du mois de mars l’ an 1643 on a treuvé le corps de Claude Teyssier fils a Jean du lieu des Ceyssoux parroisse du Brignon lequel feust tué par Jacques Dufesq dict Abel le jour des Rois 6ème du mois de janvier environ trois heures de nuict au village de Bessarioux d’un coup de pistolet dans la maison de Jean Fabrot dudit lieu où il demeura deux jours et par après il feust ensepvely par ledit Abel et Nohé Mouton et autres sur un tertre où il feust trouvé par Mr Me Anthoine Martin praticien et Mr Jacques Chaussende greffier sa playe feust vysiter par lesdits Sieurs Martin et Chaussende où il sourtit du sang deux verres ou environ de la playe dudit Teyssier ce sang estoict net et beau comme s’il feust esté en vye presage crioict vangence contre celui qui la tué ny ses adherans et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 14.05.1643
Le jeudi de l’acention 14ème jour du mois de may 1643 est décédé Louys de Bourbon Roy de France et de Navarre son feu père Hanrry de Bourbon feust tué par un praticien nommé François Ravaliac d’Angoulême le 10ème de may l’an 1610 et le 14ème dudit moys de may ledit Louys qui est décédé feust receu Roy, il a esté grandement regetté le mesme jour qu’il feust couronné Roy il est mort qui estoict le jeudi de l’acention.
  • 10.07.1643
NOTTA BENE le 10ème jour du mois de julhiect l’an 1643 il arriva un temps de gresle et tempeste durant un demi quart d’heure tant seullement que gata toutellement les fruicts de la terre non seullement de Senejol, St Jean la Champ, Rouret, Chantony, St Christophle un peu à Sollignac ne fist gueres de mal Dieu grâces a Cussac a Coubon, St Julien, a Lantriac et en plusieurs autres lieux il a suivy une douzaine de parroisse où il a faict de mal a mon grand regrest.
  • 03.05.1644
NOTTA que le penultiesme jour du mois de may environ midy il fist un temps effroiable de gresle et tempeste durant une heure ou il fist beaucoup de mal qu’il ne se peult estimer.
  • 17.02.1645
Le sabmedy 17ème jour du mois de février l’an 1645 environ trois heures après midy Mr Estienne Gaultier mon nepveu de la ville de Sollignac a esté homicidé par Anthoine dict Bay (Vidal Eyraud) acisté de des Salles Mongiaux autre nommé Jean Belu de Fay beau frère dudit Bouzac et un autre nommé la Ramée et l’autre la Coste lesquels acistés de Me André Allirol procureur et de Me Sébastien Besse dudit Sollignac ayant beu dans l’extraordinaire avec mille reniements et blasphemes du nom de Dieu et St Jean après que ledit Gaultier feust tué mysérablement dans le lougis et dans la maison de Me Vincent Bodinhon notaire royal et greffier de Sollignac le meurtrier sourtit avec ses adherens adcisté des officiers de Sollignac et plusieurs autres sans luy avoir heu aucune justice et en foy de ce me suis soubsigné.
  • 07.05.1645
Le 7ème jour du mois de may l’an 1645 a esté ensepvely Jean Vianes du lieu de Collampdres parroisse dudit Sollignac il se thumba du hault de la maison de son frère où il reparoict le couvert de palhe après sa chute il vesquict cinq heures tant seullement ou il feust grandement regretté a cause de sa bonne vie.
  • 10.07.1645
Le 10ème jour du moys de juilliet l’an 1645 a esté ensepvely Anthoine Eymar fils a Vidal Eymar de la Borie de Sollignac lequel monta a un arbre sereisier le jour de la nativité St Jean Baptiste le matin advant que d’aller ouyr la Ste messe ou il se thumba d’ou il en est mort ou il a esté grandement regretté il a receu le St sacrement de penitance le St viatique.
  • 09.09.1645
NOTA que le 9ème jour de septembre 1645 il a faict beaucoup de nege on semoict le blé sur la nege.
  • 27.10.1646
NOTA BENE que la vigile de St Simon et St Jude apostres sabmedi 27ème jour du mois d’octobre l’an 1646 entre trois et quatre heures du matin deux heures devant jour ou environ arriva un tramblement de terre dans la ville du Puy et autres lieux circomvoisins que c’est une merveilhe il fist un merveileux tonnaire très effroyable et espouvantable et un demy quart d’heure après il en fist un autre mais tout trambloict où il faisoict un temps clair car la lune donnoict une grande clarté.
  • 29.04.1647
Le mardy de Pasques nous avons pourté la procession a Nostre Dame du Puy où il y avoict une grande assemblée de gens après avoir faict nostre devotion moy et Mr Mouton religieux claustrier et Messire Claude Mourgues vicaire de Nostre Dame de Sollignac nous avons allé disner à la maison de Mr Allard qui tenoict logis dans la ville du Puy où il nous a faict une bonne chere car nous avions les perdris le chevreau le mouton rousti et bouly ensamble le veau les entrées de table avec de bons potages et les pigeons en broche avec un bon dessert où en verité je peux dire que de trente cinq ans je n’ay faict si bonne chere oultre le bon vin et le pourchet rousti ensamble la salade et plusieurs autres viandes que nous avions en nostre compagnie où Me Sébastien Besse recteur de la compagnie des penitans blans y assista et en s’en retournant au Puy environ cinq heures après midy il feust homicidé par cinq ou six voleurs au lieu de Vals miserablement et le landemain 24ème avril 1647 ledit Me Besse a esté ensepvely honnorablement et a esté grandement regretté de tous Messieurs les marguilliers et luminiers sont esté Me Estienne Mallosse et Me Claude Lasherme qui faisoict l’office pour Mr Toussaint Vianes du lieu de Collampdres du lieu du Chier ils s’ent sont bien rompu et ont faict faire la curasse de la grande cloche qui a costé dix livres et ledit bathal 24 livres tournois.

Il a faict le plus beau mois de apvril que homme vivant aye veu, le froment a vallu 17 sols, la fromentade 10 sols la plus belle orge 9 sols et l’avoine 8 sols où Dieu graces il faisoict bon vivre et a bon marché et en foy de ce me suis soubsigné.

     
  • 15.07.1647
Le 15ème jour du mois de juilliect l’an 1647 environ midy Charles Romeas dict la vallete du lieu de la vallete dioceze de Viviers demeura pour serviteur avec Mr de Brenas belli et rantier de Mr le Vicomte de Pollignac ledit la Vallete print le cheval dudit Sr de Brenas et l’amena a l’estang proche le montel pour le faire baignier et après qu’il feust arrivé il se depoulha escepté la chemise et monta dessus le cheval et se noya et le lendemain feste du glorieux St Domnin 16ème dudit mois a esté ensepvely au cimantiere de l’esglise de Sollignac fort dévotement et très honnorablement et en foy de ce ma suis soubsigné.
  • 05.08.1647
Le dimanche 5ème jour du mois d’aoust 1647 après avoir dict ma messe parroichielle a St Vincent de Sollignac j’ay pourté la procession a Nostre Dame de pitié d’Allègre ou j’ay couché avec que Mes Jean Chaussendier et Me Vidal Mallosse luminier l’année présente et Me Anthoine Nautonier du lieu de la Borie et Me Pierre Eymar du lieu d’Agisous Catherine Allirol et Jeanne Obrier sa belle filhe le landemain nous sommes allés dire messe a la Ste Trinité ou nous avons esté receus a grand honneur par Me le reverand prieur de la Ste Trinité et compte de Brioude lequel nous a invister a disner près du grand autel du costé droict il y a un thumbeau de pierre rellevé ou j’ay demandé à qui appartenoict ils m’ont dict qu’il n’a pas long temps que Me de Cusse le fist ouvrir ou on lui treuva un homme tout entier quy avoict la barbe jusques a la senture se qui estoict un hermite et qui faisoict beaucoup de miracles principalement de fiebures puis nous avons aller a Nostre Dame de lyesse a un village appellé Chiniac della nous sommes retournés et avons perdu le droict chemein et sommes allés coucher a un village appellé Barbesi ou la nuict nous avons veu une comète au ciel qui donne une grande clarté laquelle estoict longue et par après s’est formée en serpant et après en faucille le landemain avons dict messe a Nostre Dame d’Allègre et avons disné chez............... la Grize avec bonne chere bon marché.

NOTTA BENE

Un grain de vesse a produict mil six cens vingt trois soixante grains qui a esté trouvée au champ de la Trioule de St Chaffre le 24ème d’aoust 1655 et une souche de vigne a produict 37 grappes de raisin un grain de vesse a produict 1699 grains

Quand a ceste chose tu garderas tu vivras bien heureusement

Que si ceste chose tu ne garderas tu mouras malheureusement

Acte de Baptême de Estienne Roche

Le penultiesme jour du moys de mars 1588 a esté baptisé Estienne Roche fils a Me Jehan son parein Jehan Bonnet de la Borie son oncle maternel sa mareine Catherine Pagès son aieulle maternelle sa mére Gabrielle Bonnet

 Barthélémy Curé

 Retour